il manque justement une villa "beurk" au réseau ferroviaire de Djam

alors nous avons fait une recherche pour pouvoir travailler dans le "style" du début de XX ième siècle
Djam va la réaliser pour moi, à la mémoire de Silaide, pour son réseau HO, HOe.

Deux corps de bâtiments aux toitures perpendiculaires l'une à l'autre, un oeil de boeuf assez large sous l'auvent du pignon donnant sur la rue, une petite terrasse servant d'auvent à la porte d'entrée, une haute fenêtre éclairant un escalier en colimaçon, deux fenêtres pour éclairer la façade étroite à chaque niveau, les autres murs en étant dépourvus. Un rendu final de contre-plongée, pour parfaire l'idée d'habitation perchée se découpant sur le ciel, un graphisme en traits noirs, ou alors dans la version colorée, des murs verts, parcourus de plantes grimpantes enlacées, aspect de fresques ou de décorations lumineuses de Noël pour parfaire l'idée de son appartenance à une sorcière.

Son aspect 3 D sera très semblable à ce que j'ai dessiné ici. Djam m'a déjà présenté plusieurs plans possibles pour l'intérieur de la villa, au cas où nous voudrions la meubler!

Silaide a vécu quelques temps dans une villa semblable, sur une falaise surplombant la route qui mène de Biarritz à Guétary me semble-t-il
c'était avant qu'elle rejoigne le pays des sorcières d'où elle était issue, bien sûr!

Peu importe l'exactitude du lieu en fait: le charme de Silaide, c'est de ne jamais avouer exactement où se passe quoi et quand...