1   VENI CREATOR (Rabanus Maurus, moine théologien (776-856)

le plus célèbre des chants grégoriens chanté à vêpres et le jour de Pentecôte

 

 

Nous le chantons vivement, comme une « danse »

couplets 2 par 2, alternance du groupe mixte et des femmes seules

 

(couplet 1:1 fois par 2 solistes, puis repris par ensemble choeur)

1. Veni, creator Spiritus

mentes tuorum visita,

imple superna gratia,

quae tu creasti pectora.

 

(1 fois par femmes)

2. Qui diceris Paraclitus,

donum Dei altissimi ,

fons vivus, ignis, caritas

et spiritalis unctio.

 

3. le choeur: Tu septiformis munere,

dextrae dei tu digitus

tu rite promissum Patris

sermone ditans guttura.

 

4. les femmes: Accende lumen sensibus,

infund(e) amorem cordibus,

infirma nostri corporis,

virtute firmans perpeti.

 

5. le choeur: Hostem repellas longius

pacemque dones protinus;

ductore sic te praevio

vitemus omne noxium.

 

6. les femmes: Per te sciamus da Patrem

noscamus atque Filium,

te utriusque Spiritum

credamus omni tempore.

 

le choeur: AMEN

 

notre mp3

 

 

     2     A LA VI

Inspiré librement d'un chant troubadouresque dédié à Aliénor d'Aquitaine

une évocation de célébration du "mai"

Le « mai » symbole d’abondance et de vie, du choix du bien vivre ENSEMBLE

Nous vous invitons à reprendre son refrain avec nous:

 

A l'arrivée du printemps

E-y-a

Jeunes filles et jeunes gens

E-y-a

Se rassemblent autour du mai

E-y-a

Pour chanter et célébrer toute vie amoureuse

 

Refrain: A la vie, à la vie, Ah

Laissez-nous, vous jaloux, laissez-nous

Danser entre nous, entre nous!

 

Occitan: A la vi', a la vi', a,

Daychaz nous, djélous, daychaz nous

Dançar èntré nous, èntré nous!

 

notre mp3

 

    3    COURE J'ALLAY VAYRE MA MIYE

Extraits d'une chanson traditionnelle en gavache collectée par Edouard Bourciez en 1895

transcrite par  Mme G. de Monségur, mise en musique C. Brannens


Après la guerre de 100 ans, et la grande peste, Monségur fut repeuplé par une mgration progressive et continue de colons originaires de Saintonge, Angoumois, Poitou , Aunis.

Cette enclave en terre d’oc prit nom de petite gavacherie ou gavacherie de monségur où l’on parle gabay ou gavache ou marot.


Dans cette chanson populaire au XIXème siècle, mais sans doute plus ancienne, un galant élégant courtise sa belle en échangeant avec elle des propos agricoles, ce qui n’est pas sans rappeler le célèbre duo des dindons de l’opéra comique La Mascotte (1880 Edmond Audran, action située au XVIIème siècle)


Nous vous invitons à reprendre après nous chaque fin de couplet

 

1. J’avay un bê chapê de paille

    Large et poueintu

Que me tombét jusqu’eyz eypal's,

    Lanturluru

 

2. J’avay de bês dessur de chôsses

    En pantalons

Que me prenian dampeû la taille

    Jusqu’ey talons

 

3. J’avay de bês soulîs de vache

    En cuir flamant

Que j’attachay tous ley dimanch's

    Véque un riban

 

4. Coure j’eytay véque ma miye

    J’eytay content

A ne fesét ren pûs que guettre

    M’z habillements

 

5. Je li parlay de ma gorette

    Et d’ mey gorets

A me disét que sa cabale

    Avét dou lét

 

6. Je li parlay de ma chârrette

    Et de mey beus

A me disét que sey poulettes

    Pounian des eus !

 

 notre mp3

 

   4    DECHEM DROUMI 
(noël populaire traditionnel gasco-béarnais bilingue)

 

1. Un Dieu vous appelle

Levez-vous pasteurs

Courez avec zèle

Vers votre sauveur

Le Dieu du tonnerre

Promet désormais

La fin de la guerre

La paix à jamais(= pour toujours)

 

Déchem droumi

Noum biengues troubla la cerbèle

Déchem droumi

Tire en daban, seou toun cami

N'ey pas besoun de sentinèle

N'ey ha que ha de ta noubèle

Déchem droumi!

 

2. Venez sans rien craindre

Ne balancez pas

Et sans vous contraindre

Redoublez vos pas

Pour votre défense

Il nait sous vos yeux

Vous rend l'innocence

Vous ouvre les cieux.

 

La pou me prén

Coan enténi ta gran tapatge

La pou me prén

Coan djou bey couyré tan de djén

Qui s'en ban de cap aou bilatge

Dad tan d'ardou, tan de couratge

La pou me prén!

 

3. Un coeur bien fidèle

S'en remet à moi

Un esprit rebelle

N'a jamais de foi.

Les rois obéissent

Soumis à ses lois

Goûtez aux délices

De sa tendre voix.

 

Andje, à Diou siat!

Djou baou saouta, baou courré biste

Andje, à Diou siat!

Excusatz-me s'ey maou parlat

Djou n'aurey d'abord ue biste

Lou lugra m'amuche la piste

Andje, à Diou siat!

 

 notre mp3

 

 

      5     Rossignolet que canta (traditionnel)

              (adaptation libre française: C. Brannens)

 

Tant de circonstances peuvent nous séparer de l’aimé (e), en particulier les frontières

et la guerre,. L’espoir, même faible, est de revenir en pays libéré auprès d’une belle 

qui a su attendre. La « belle » est aussi une métaphore de la Patrie perdue et retrouvée.

 

Refrain: très doucement et lié "ouou..:" pour la version française que nous vous invitons à chanter avec nous

 

Français

(interprétation nostalgique)

 

1. Rossignolet tu chantes

sur la branche posé

Tu chantes et tu t'enchantes

auprès de ta moitié

Et moi, plein de tristesse

le cœur tout resserré

De quitter ma maîtresse

je fus désespéré

 

2. J'avais un lourd pressentiment

le jour où je dus partir

Mon cœur était comme mourant

de la faire autant souffrir

D'une voix amoureuse

en m'étreignant la main

Elle dit: "je suis malheureuse

que ce soit sans lendemain!"

 

3. Tout comme la tourterelle

songe à son tourtereau

Mon cœur aimant et fidèle

ne connaît pas de repos

Objet de ma tendresse

au nom de l'amitié

Plaignez qui vous adresse

son au revoir dernier!

 

Occitan

 (interprétation vigoureuse)

 

4. Roussignoulèt qué canto

sus la branque paousa (t)

quét platz é qué t'encanto

auprès dé ta miéta (t)

é djou plèn dé tristesso

lou cor tout ènclaba (t)

èn quitan ma méstresso

parti désèspéra (t)

 

5. Eré bé préssentibo

lou diou qué déou parti (r)

lou cor qué sèmoribo

dé la bédé soufri ®

duo bouts langourouso

ditz méstrégnein la ma (n)

"bèn séri malurouso

sins calé sépara ®

 

6. Taou coum la tourterèlo

èn quitan soun pariou (n)

moun cor toustem fidélo

saounéj' a soun amou (r)

Oubject dé ma tendrésso

aou noum de l'amista (t)

planetz lou qui badresso

soun darér adichatz

 

 notre mp3

 

      6    SE CANTO (traditionnel)

adaptation libre en français C. Brannens

  Espoirs de retrouvailles, de réconciliations, de réunifications (thème biblique)

 

1. Aquéros mountagnos

Qué tan aoute soun

M'empachou de béré

Mas amous ount soun

 

Ref: Sé canto que canto

Canto pass pèr you

Canto pèr ma mio

Quès alèn dé you

 

2. Ces hautes montagnes

et leurs fiers sommets

M'empêchent, compagne

de te retrouver

 

3. Débat ma finestro

ya un’ aousélou

toute la nuèt canto

canto sa cansoun

 

4. Devant ma fenêtre

y a un oiselet

Qui pour ma conquête

chante son couplet

 

5. Baychatz bous mountagnos

planets angetz bous

por que posqui bédé

mas amous ount soun

 

6. Ah puissent ces obstacles

être nivelés

Et qu'ils fassent place

à mon adorée

 

 notre mp3

 

   7     LE PISTOLET (ronde traditionnelle)

Toute droit sortie de mémoire de classes primaires en petite gavacherie!

 

1.Mon père m'avait donné un pistolet  oh là, un pistolet (bis)

2. Pour aller à la chasse à la perdrix, oh là, à la perdrix

3. Au premier coup d'fusil, j'ai mal visé, oh là, j'ai mal visé

4. Au deuxième coup d'fusil, j'ai bien visé, oh là, ...

5. Voilà qu' j'attrape ma cane par l'bout du nez, oh là,...

6. La-haut sur la colline j'entends sonner, oh là, ...

7. C'était ma pov' grand-mère qu'on enterrait, oh là, ...

8. A la porte du cim'tièr' tout l'monde pleurait, oh là, ...

9. Et moi dans mon malheur, je rigolais, oh là, ...

10. Le lendemain matin tout l'monde dansait, oh là, ...

11. Et moi qu'avais bon coeur je pleurnichais, oh là, ...

12. Voilà la fin d'l'histoire d'un pistolet, oh là, ...

 

notre mp3


tout le dossier de mp3 partagés


 

la visionneuse de la playlist vidéo

 

 


 

 

COMMENTAIRE: